A.G. et Rameaux 2013

 Les Rameaux du Père Arribat !

Cette journée était dédiée aux souvenirs :
Cinquantième anniversaire de la mort du Père Arribat,
Cinquantième anniversaire de la création des AEC.

Ouverture de l'AG
Ouverture de l’AG

L’Assemblée Générale débuta par le traditionnel Rapport moral du Président et la présentation des comptes et prévisions financières de l’Association pour l’année passée et celles à venir. Puis, en simplifiant la démarche, Elle procéda à l’élection  d’un nouveau Trésorier : Louis LAURAIRE, et d’un nouveau Secrétaire : Yves GASTINEL. Lors des Questions diverses, il fut demandé à l’Assemblée si Elle acceptait que le site donne aux lecteurs la possibilité de transmettre des remarques et appréciations, et si cela devait être article par article, ou pour le site en général. L’Assemblée opta pour la deuxième proposition.

Présentation de Mme Bovis
Présentation de Mme Bovis

Enfin, la Directrice de l’Institut Saint Joseph (ISJ), Madame BOVIS, fit une présentation complète de l’Ecole aujourd’hui  et des règles qui la régissent. Sous réserve d’avoir bien compris ce qui nous était présenté, L’ISJ est régie par les règlements européens. L’ISJ est une école mixte qui admet filles et garçon soit en qualité de pensionnaire, soit d’externe. Les grands dortoirs ont été remplacés par des chambres. Les Filles ont un espace réservé.
L’Ecole est laïque. Les élèves actuels sont chrétiens, Juifs, musulmans. Suivre des cours d’éducation religieuse est optionnel, et résulte d’une démarche volontaire. L’école a, actuellement, un statut privilégié d’établissement précurseur. Les activités sportives sont nombreuses et sont toutes supportées avec l’aide d’intervenant externes, et surprenants parfois : les fusiliers marins, par exemple. Cet exposé fut si complet et intéressant que nous avons laissé filé le temps, et perdu celui destiné, dans la matinée, à la présentation de l’AEC, dont c’était le cinquantième anniversaire.

Bénédiction des Rameaux
Bénédiction des Rameaux

Donc, comme chaque année, nous avons directement pris part à la cérémonie des Rameaux. Mais ce jour là, elle s’est déroulée sous le préau central : il pleuvait. Puis nous avons suivis Les pères en procession vers la Chapelle. La Messe fut concélébrée par les Pères ENGER, RIPAUD, WIRTH, PELLERIN, WILLIAMS, un prêtre neveux du Père Arribat, et le père CABANNES, Curé de La Crau. Le Père ENGER prononça l’homélie, les évangiles de la Passion furent lus par Jacques CORBIN, Michel PIERRE.
A la sortie de la cérémonie, un apéritif, préparé par Bernard MAS , nous a été servi sous le préau. Des exemplaires du livre écrit par le Père WIRTH, « Auguste Arribat, Serviteur de Dieu », ont été proposés à la vente. L’auteur les dédicaçait pour ceux qui le souhaitaient.
Lors de l’excellent repas qui suivi, le Benedicite fut chanté par trois anciens, menés par Roger PUPPO.

Le Certificat
Le Certificat

Une Dame de la famille du Père Arribat nous raconta comment Elle avait vécu , en Israël, la cérémonie de remise de la médaille des Justes, remise au Père Arribat, pour avoir aidé des familles et enfants juif pendant l’occupation. Le certificat rédigé en Hébreu et en Français était exposé.
L’après midi était consacrée aux conférences qui furent tenues dans la Chapelle. Conséquence de notre retard du matin, le programme de la présentation de l’AEC fut modifié, et la présentation vidéo annulée. L’opérateur, Etienne HUMEAU, actuel Président de l’AEC, avait dû repartir, pour respecter ses engagements. Monsieur ROUSSEAU, qui fut Président de l’AEC, présenta l’Association Educative et Culturelle, ses cinq villages, et leur vie.

Les Salésiens
Les Salésiens

Quelques photographies furent prises de  « l’Equipe des salésiens » et des représentants de la Famille du Père Arribat. Puis le père WIRTH pris la suite, et évoqua la vie du Père Arribat. Il fit venir au micro, le fils de monsieur D. GUTIERREZ, qui fut Coopérateur à la Navarre (vigneron et caviste) ; et lui-même Professeur à La Navarre, pour porter un témoignage vécu, mais que nous pourrions qualifier d’indirect, car raconté par sa Maman. D. GUTIRERREZ n’avait jamais témoigné de cette histoire en public. Un soir, alors qu’il était un jeune enfant, et qu’il était très malade, le médecin pronostiqua une fin très proche. La maman fit demander au Père Arribat de venir pour prier avec Elle auprès du jeune enfant condamné. Le Père vint, et pria. Avant de s’en aller, il dit à la maman : « N’ayez pas de crainte, il vivra ».
Le lendemain matin l’enfant était vivant.

Le Père Wirth
Le Père Wirth

Puis le Père WIRTH décrivit la marche du dossier jusqu’à la « Comparution » devant les Cardinaux chargé de la « Congrégation pour la Cause des Saints » , desquels dépendaient la décision de tout arrêter ou de continuer. Dans ce dernier cas, le Père Arribat, Serviteur de Dieu, serait déclaré « Bienheureux ». Ensuite, les participants se sont rendus au Caveau, où, sous la conduite du Père PELLERIN, l’assemblée se recueillit.

Ce C.R. est un recueil de témoignages sur le déroulement de cette journée.

Notre ami, Bernard CADIN, a pris de très belles photographies pendant toute cette journée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *