Le Chemin de Croix – G

18° STATION

Pour Qui porte-t-Il sa Croix ?

Je ne saurais vous faire partager les émotions ressenties lors de notre progression sur le Chemin de Croix. Je me suis constamment posé une question en marchant sur ces dalles de marbre : comment un homme, Notre Seigneur, a-t-il pu supporter tant de souffrances. J’essaye de croire qu’il l’a fait pour moi, pour toi qui me lit en ce moment, pour nous tous, pour l’humanité.
La grande question est : est-ce que je le mérite ???
St_1La première station (I) se trouve au Monastère de la Flagellation où JESUS fut interrogé par Ponce Pilate. Il fut battu, couronné d’épines et revêtu d’un manteau sous les quolibets des soldats romains. La Chapelle de la Flagellation a été construite sur un édifice bâti par les croisés. En ce lieu nous avons admiré des vitraux magnifiques. Dans la coupole centrale se trouve une reproduction de la couronne d’épines percée d’étoiles.
St_2La deuxième station (II) est marquée par la partie gauche d’une arche sur le chemin des pèlerins. Cette arche est le reste d’une porte triomphale construite sous l’époque d’Adrien, vers 135, en célébration de la prise de Jérusalem par les romains. La partie droite de l’arc de triomphe se trouve à l’intérieur de l’Eglise des sœurs de Sion. Ce lieu porte le nom de « Ecce Homo » soit les mots prononcés par Pilate lorsqu’il montra JESUS à la foule.
St_3La troisième station (III) est située près d’une Chapelle du Patriarcat Arménien Catholique à l’emplacement de la première chute du Christ sur la Via Dolorosa.
St_4La quatrième station (IV) nous indique le lieu où la Sainte Vierge Marie a pu rencontrer JESUS portant sa croix. Ce lieu est reconnu depuis le VIème siècle suite à la découverte d’une Eglise Byzantine.
St_5La cinquième station (V) porte l’inscription « Simoni Cyreano crux imponitur ». Elle commémore l’endroit où Simon de Cyrène vint en aide au Seigneur pour l’aider à porter sa croix. Ce récit est confirmé par les Saints Evangiles.
St_6La sixième station (VI) se trouve à l’endroit où, malgré l’hostilité de la foule, une femme compatissante Véronique essuya la face du Christ avec un voile de soie (le Saint Suaire) sur lequel sont imprimés les traits du Visage de JESUS. Une église appartenant aux Catholiques Grecs préserve la mémoire de cette rencontre entre notre Seigneur et Sainte Véronique.
St_7La septième station (VII) marque le lieu de la deuxième chute de JESUS sur le Chemin de Croix. En cet endroit est implantée une colonne au croisement de Via Dolorosa et d’une rue marchande. Avec Françoise nous avons pu poser, avec recueillement, notre main sur le mur, à l’emplacement sur lequel notre Seigneur se serait appuyé pour s’aider à se relever suite à sa seconde chute.
St_8La huitième station (VIII) est indiquée par une petite croix sculptée sur le mur extérieur d’un Monastère Orthodoxe Grec. C’est en ce lieu que JESUS rencontra les femmes pieuses qui l’auraient suivi, en pleurant, sur le Chemin de Croix.
St_9La neuvième station (IX) commémore la troisième chute de JESUS ; sur place est visible une colonne de l’époque romaine à l’entrée d’un Monastère Copte sur le mur duquel se trouve un panneau qui mentionne : « IX station – St Helen Coptic Church ». Les autres stations sont dans le Saint Sépulcre.

 

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *