Le Dossier de Béatification

Père Auguste ARRIBAT

Bouton PalmesRassemblement 2014 – Inscription

A l’occasion de notre Assemblée Générale Ordinaire du 24 mars 2013, le Père John écrivait sur ce sujet : «  Au cours d’une visite de la Province de Lyon, au début des années 1980, le Père Roger Vanseveren, Supérieur régional des salésiens pour l’Europe Centre-Nord, s’exprime à peu près en ces termes :
 « N’auriez-vous pas quelqu’un dans votre province dont on puisse introduire la cause en canonisation ? »
La réponse a jailli, spontanée : «  Nous avons le Bon Père Arribat, celui qu’on appelait le saint de la vallée. »     
En poursuivant, à partir d’un exposé du Père Morand WIRTH sur le père Arribat – Profil biographique et spirituel – des contacts furent pris avec le Père Emile Phalippou, ancien directeur de la Navarre et ancien Provincial. Ce dernier rédigea une bibliographie, préfacée par le Cardinal MARTY et publiée en 1986, avec une nouvelle édition en 1998, sous le titre « Auguste Arribat – C’est si simple d’aimer ».
Quelque temps après, Mgr Joseph Madec, évêque de Fréjus-Toulon, donnait son approbation à la prière pour la glorification, que nous récitons au cours de la messe à chacune de nos rencontres et qui figure sur notre site.
Dans sa séance du 11 janvier 1993, le Conseil provincial de Lyon a été avisé des démarches en cours en vue de l’introduction éventuelle de la cause du père Arribat. Il n’y a pas eu d’objections.
Le père Pasquale Libératore, Postulateur général de la Société salésienne pour les causes des saints, a été contacté. Après avoir pris connaissance de la biographie du Père et avoir consulté – dont un père théologien – il a fait part dans sa lettre de décembre 1992 de son « impression fondée d’un cas intéressant » et il ajoutait ; « il est beau en effet d’espérer que la France salésienne puisse avoir, elle aussi, son propre modèle de sainteté ».
Le 12 novembre 1993, Don Egidio Vigano, Recteur majeur de la Congrégation, écrivait au Provincial de Lyon : « Il me semble qu’il s’agit d’un cas ‘vox populi, vox Dei’. De plus la prière approuvée par Mgr Madec constitue une pièce positive. Je pense qu’il serait bon que tu te mettes d’accord avec Don P. Libératore pour la procédure à suivre. Il vaut la peine de présenter aujourd’hui des modèles de sainteté ».
Des démarches étaient entreprises, 30 ans après sa mort, pour trouver des témoins.
Le 11juillet 1994, Don Vigano, 7ème successeur de Don Bosco, pouvait adresser une lettre à Mgr Madec, lui présentant la demande officielle d’ouverture de la Cause en béatification et en canonisation du père Arribat : « Je suis convaincu, écrivait-il, que cette figure de pasteur…, constituera un exemple stimulant pour la Famille salésienne et pour le peuple de Dieu. » et il informait Mgr Madec de la nomination du Père Morand Wirth, comme Vice-postulateur de la Cause.
La Congrégation salésienne décida d’introduire le procès en canonisation et l’ouverture officielle du procès eut lieu le 18 mars 1995 dans la cathédrale de Toulon .et le postulateur et le vice-postulateur en firent la demande. Le père Arribat est alors qualifié de Serviteur de Dieu. A la Navarre, il fut organisé une grande fête, avec la présence de nombreux anciens élèves.
De 1995 à 1998 la Commission diocésaine a recueilli 121 témoignages et Monsieur Marcel Renault, notaire actuaire, eut la lourde charge de consigner ceux-ci dans un ouvrage de 712 pages. Ce sont des Actes complets du procès de canonisation qui furent déposés le 7 décembre 2002 à la Congrégation pour les Causes des Saints à Rome.

En septembre 2004, un décret du Vatican, signé par les Autorisés de la Congrégation des Saints, a conclu à la validité canonique du procès diocésain pour la canonisation du Serviteur de Dieu, Joseph Arribat. Lors de notre Assemblée générale du dimanche des Rameaux suivant, le 25 mars 2005, le président de l’Association avait invité le Père Dal Covolo, nouveau postulateur, et le Père Morand Wirth, vice-postulateur à partager cette journée à la Navarre et à nous parler du père Arribat et de la Cause.

Lors du Congrès national des Fédérations Françaises des Anciens et Anciennes et Amis de Don Bosco qui a eu lieu au mois de mai 2006, à Caen, le Père Morand Wirth nous avait entretenu de l’esprit salésien propre à nos Associations et il cita le père Arribat qui s’adressait aux Anciens élèves à la Navarre sur le thème : « Venez, retirez-vous à l’écart et prenez un peu de repos ». C’est à cette époque que, sur l’initiative de ce père, alors directeur de la Navarre, va voir le jour notre Association le 21 février 1935. Mais, contre toute attente, le père Arribat quitta la Navarre en septembre 1934 pour prendre la direction d’un Institut en Suisse. Nous lui sommes reconnaissants d’avoir été à l’origine de la création d’une Association d’anciens élèves de la Navarre. Un autre prêtre salésien poursuivra les démarches
Le 20 octobre 2010, le Père CAMERONI, postulateur général, a déposé à la Chancellerie de la Congrégation des Causes des Saints la « positio », dossier qui montre le caractère héroïque de la vie, des vertus et de la renommée de ce Serviteur de Dieu.

Le 24 mars 2013, jour des Rameaux et donc de notre Assemblée générale, nous étions réunis à la Navarre avec la grande famille salésienne et celle du Père Arribat pour célébrer les 50 ans de son retour à Dieu et nous avons tous récité la prière pour la « glorification» du « saint de la vallée ».

En octobre 2013, la Commission des théologiens, à Rome, a donné un avis favorable concernant l’héroïcité du Serviteur de Dieu et, en octobre 2014, il y aura une session des Cardinaux et nous avons de bonnes raisons de penser que le père Arribat sera déclaré « vénérable », très probablement avant la fin de cette année.


Le Décret de vénérabilité

Le Postulateur de la Cause, Don Pierluigi CAMERONI, nous a fait connaître par mail du 17/06/2014, que : « Au cours de la session ordinaire des Cardinaux
et Evêques, membres de la Congrégation pour la Cause des Saints », ceux-ci ont émis un avis favorable sur la Positio concernant la réputation de sainteté et l’exercice des vertus héroïques du Serviteur de Dieu Auguste Arribat (1879-1963) salésien français….. » Nous attendons que le Saint Père ordonne la publication du décret sur l’héroïcité des vertus, ce qui permettra de conférer au Serviteur de Dieu le titre de « Vénérable« .

Le Père CAMERONI nous a fait parvenir, par mail le 10/07/2014, l’ANS concernant l’autorisation du Saint Père en vue de promulguer le décret sur la qualité de « Vénérable » de Auguste Joseph ARRIBAT.

Nous vous transmettons la lettre du Recteur Majeur sur la « Vénérabilité » du Serviteur de Dieu Auguste Joseph ARRIBAT – ANS du 23/07/2014.

Bouton PalmesRassemblement 2014 – Inscription

ANS10.07.2014 – pdf
ANS 23.07.2014 – pdf

(l’ANS est l’Agence Infos Salésiennes – Ci-joint les documents)
Pour le moment, le père Arribat est le seul de la famille salésienne de France « en route vers les autels»
En raison de son attitude courageuse pendant la guerre (héberger des familles israélites à la barbe des occupants), il fut reconnu « juste parmi les nations » et reçu à titre posthume la médaille de reconnaissance.

Le 23 Juillet 2014                                Marcel CALCAGNO
                                                 Président d’Honneur des aadb-La Navarre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *