ROME II – Comme un Au Revoir

        » Nous Reviendrons ! »

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
Les remparts du Latran
OLYMPUS DIGITAL CAMERA
Basilique Saint Jean de Latran

Le lendemain matin, dimanche, nous sommes allés à Saint Jean du Latran, basilique majeure où résidaient les papes avant qu’ils soient invités par Napoléon Bonaparte, à résider en Avignon.
Arrivant à pied depuis la station du métro, nous avons d’abord vu des remparts. Derrière, un monument dédié à Saint François d’Assise, et en face de celui-ci, Saint Jean du Latran. L’ancien palais est crépis en ocre jaune et La basilique en blanc. A son sommet une douzaine de grandes statues, représentent le Christ, Saint Jean Baptiste, Saint Jean l’Evangéliste, et des Docteurs de l’Eglise.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
La Vierge et l’Enfant

En dessous, ce qui correspond au premier étage, comporte une galerie appuyée sur des colonnes et un balcon avancé sur la façade. Il ne semble pas y avoir de décorations particulière. Le parvis est situé à l’abri des grilles, derrière les piliers du « rez-de-chaussée » . Nous sommes arrivés avant la Messe et avons visité le jardin du cloître. De nombreux souvenir du passé sont fixés ou appuyés sur les murs du préau. Dans une petite salle nous découvrons de belles tapisserie, quelques tableaux, dont une merveilleuse sanguine de la Vierge et l’enfant.
Au retour de cette visite, nous arrivons pendant la Consécration. Au pied de la tour de l’Autel, Il y a une vingtaine de concélébrants, en aubes blanches. Au pied des marches, sur plusieurs rangs, de nombreuses religieuses assistent à la messe. La tour elle-même, posée sur quatre piliers, parait être construite en marbre. Elle est couverte de dorures. En sa partie haute, elle porte les tuyaux d’un orgue.
L’Office terminé, nous sortons et passons le long de l’ancien palais, passons au pied de l’obélisque, qui parait gardée par des hommes en tenue de combat et en armes. Il y a une caserne attenante aux murs arrières du Latran.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
La Citroën C4

Des familles endimanchées circulent dans la cour, entrent, sortent, comme si la caserne était leur domicile.
En descendant la colline vers le cirque de Maxime, (que nous appelions le stade), nous rencontrons encore beaucoup de personnes très bien habillées.
Nous sommes attirés par une très belle vieille Citroën C4, stationnée sur du gravier, derrière un grand portail en bois.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
Place Saints Jean et Paul

Nous n’osons pas aller trop avant, pensant être dans une propriété privée. Nous étions en fait, dans le jardin de l’église de la Rotonde.
Passant sous l’arc de Dollabella, nous continuons notre descente.
A notre droite, sur la place de Saints Jean et Paul, une joyeuse troupe encadrent des mariés.
En bas, à côté de saint Grégoire le Grand, l’Etat Indien a fait installer un buste de Thérèse de Calcutta.
Après avoir réussi à traverser nous rejoignons l’arrière du Cirque de Maxime, et commençons notre ascension de l’Aventin.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
Le Cirque Maxime

La vue sur le Palatin est merveilleuse. Au fur et à mesure de la montée, nous apercevons de nouveaux bâtiments, qui vus d’où nous sommes, semblent complètement mélangés.
Arrivés au Parc Savello, nous nous précipitons pour admirer le panorama: Saint Pierre, au loin, la villa Borghèse, plus près le monument de Victor Emmanuel, à nos pieds le Tibre, le quartier du Trastevere. Autour de nous des orangers pleins de fruits.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
Sainte Sabine

Nous visitons Sainte Sabine, église à l’origine de l’Ordre des Dominicains, puis à côté celle des Saints Boniface et Alessio. Entre les deux églises, nous découvrons un petit parc qui abrite une statue de Sainte Jeanne d’Arc au bûcher.
Place des Chevaliers de Malte, nous faisons la queue pour vérifier si nous apercevons le Dôme de Saint Pierre par le trou de la serrure du N°3 :

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
Vue par l’appareil photo
Vue par l'œil
Vue par l’œil

 

ce que voit l’appareil photos  et ce que voit l’œil!
Nous nous rendons ensuite dans la chapelle du séminaire Bénédictin.
A la sortie, en face de nous, l’ambassade des Chevaliers de Malte. Elle ne nous est pas accessible. Nous descendons vers le quartier du Trastevere, nous arrêtant sur le quai pour voir flotter les couleurs des Chevaliers, et traversons le Tibre.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
Basilique de Santa Maria in Trastevere
OLYMPUS DIGITAL CAMERA
Santa Maria

Nous arrivons en face de la Basilique de Santa Maria in Trastevere, premier lieu Chrétien ouvert officiellement au culte, au III siècle. L’église actuelle a été reconstruite trois fois : au 13°, 17°et 19° siècles.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
Une Enseigne atypique

En revenant vers le Tibre nous croisons des enseignes un peu hors du commun pour des échoppes d’artisans.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
Le Tibre – Le Château Saint Ange

Nous retraversons le Tibre, montons jusqu’à la place des fleurs, y prenons une collation et rentrons, toujours à pied.
Et pour la dernière fois à ce voyage, nous traversons le Tibre.
Nous rentrons.
Le programme n’a pas été complètement respecté, il faudra revenir.
Dans les jardins en face de Saint Grégoire le grand :

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
Sœur Térésa de Calcutta
Yves PRIGENT

Pour recommencer :   « ROME II_Les Retrouvailles« 

Bernard CADIN

Texte et photos magnifiques, félicitations au narrateur et à son accompagnatrice. Bravo également au patron du site pour la mise en page. Affectueusement Nanard

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *