Sagrada Familia – Acte II (G)

La Casa BATLLÓ

La casa Batlló a été construite pour la famille Batlló , industriel barcelonais du textile.

20.000_lieues_sous_les_mers
20.000_lieues_sous_les_mers

Gaudi se serait inspiré du roman :
20.000 lieues sous les mers.
La façade est décorée de colonnes qui ressemblent aux os d’un monstre marin.
L’escalier, le plafond, les fenêtres, la cheminée de la salle de séjour correspondent à des descriptions dans le livre de Jules Verne. Les baies du salon avaient un double rôle : voir les Remblas, mais surtout donner aux passants la possibilité de voir les riches occupants. Les fenêtres sont équipées de poignées en bronze moulées sur le modèle de la main de l’architecte.
Gaudi, par accident ou nécessité, a inventé le recyclage des débris de carreaux de Fayence. En effet la cheminée était arrivée endommagée. Pour ne pas retarder les travaux, l’architecte l’a acceptée dans cet état et a fait habiller toutes les cheminées avec des morceaux de carrelages, et de débris de matériaux très colorés.
La maison est dotée de deux puits de lumière, ce qui était une innovation formidable. Les fenêtres donnant sur ces puits sont dotée d’un système de régulation de température, par échange de flux d’air. Et en plus Gaudi a joué sur les teintes de céramiques bleues, allant des tons les plus foncés en haut, vers des presque blanches en bas. Gaudi avait aussi réinventé une sorte d’écriture de l’alphabet, visible sur les portes des appartements. Chaque puit était recouvert d’une verrière de protection contre la pluie, et les descentes d’eau sont dissimulées dans les tubes de supports.
Enfin, pour couronner la maison, une terrasse qui n’est pas portée par charpente en bois, mais par des poutres en béton, ayant la forme de coque de bateau mise à l’envers.
Enfin, des sièges en bois, aux formes inventées par Gaudi, sont exposés au rez-de-chaussée. Il est possible d’en commander des copies mais pour des prix plutôt élevés, allant jusqu’à plusieurs milliers d’euros.

La maison appartient maintenant à un propriétaire qui fait participer les visiteurs à la restauration et l’entretien de la maison par un prix d’entrée raisonnable au regard de ces travaux.

 

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *