Sagrada Familia – Acte IV (G)

 La SAGRADA  FAMILIA

Un_Vieux_Quartier
Un_Vieux_Quartier

Barcelone est une ville étonnante, d’une grande richesse architecturale historique et moderne.
A l’exception du centre ancien, les immeubles de tous styles voisinent de manière aléatoire, sur des avenues surprenantes d’ordre et de clarté. De plus les platanes avaient encore peu de feuilles.
Les habitants ont hérité de capacités d’accueil et de dons artistiques et commerciaux formidables.

L’un d’entre eux, Antoni Gaudí i Cornet, (1852-1926) était un architecte catalan, de nationalité espagnole.Sept de ses œuvres ont été classées par l’UNESCO patrimoine mondial de l’Humanité (le parc Güell, le palais Güell, la Casa Milà, la Casa Vicens, la façade de la Nativité et la crypte de la Sagrada Família, la Casa Batlló et la crypte de la Colonia Güell).
La « Cathédrale mineure » de la Sagrada Familia est en construction depuis 130 ans. Les grues qui la surplombent font partie du paysage.
Quinze mois après le début du chantier, GAUDI succéda au premier architecte et y travailla jusqu’à sa mort, pendant plus de 40 ans.
Ses successeurs ont d’abord œuvré en se basant sur ses recommandations et plans directeurs. Mais les dossiers furent brulés par les Républicains lors de la guerre civile. La création d’un très grand atelier de maquettes a permis d’étudier l’existant et de continuer les travaux. Les « bâtisseurs » circulent et travaillent au milieu des visiteurs.
Les murs de la Sagrada Familia racontent, en relief de béton légèrement teinté de rose, la vie de la Sainte Famille, de la naissance à la Résurrection du Christ. L’axe de la Basilique semble orienté vers Rome. Le transept est donc à peu près orienté Sud Nord. Le portail nord, réalisé sous la direction de Gaudi, retranscrit l’histoire de la Nativité. Vers le Nord-ouest, un début de carmel rejoint les travaux en cours. Sous un porche il y a même deux aspects de la Tentation : l’Argent en ce qui concerne les Femmes, et une Bombe du côté des Hommes.
Le portail Sud, réalisé sur les recommandations de Gaudi, mais réalisé dans un style beaucoup plus moderne, raconte la passion du Christ.
Sur la porte principale, située à l’Est, des passages des Saintes Ecritures sont écrits en relief : ils relatent tous la vie et la Passion du Christ.
En pénétrant à l’intérieur, vous êtes accueilli par une forêt de colonnes qui se terminent en feuilles de palmier, et soutiennent la voûte.
Au dessus de l’Hôtel, une croix est suspendue à la voûte. La position du Christ montre, d’une manière inhabituelle, toute la souffrance du supplicié.
Le haut de chacune des quatre colonnes devant l’Autel, portent un écusson de chaque Evangéliste.
L’intérieur du transept de droite n’est en rien l’image de celui de gauche : il n’y a pas de symétrie apparente. Il y a, sous le Maître-Autel, une crypte immense dans laquelle se déroulent les cérémonies religieuses de manière presque continue.
La première Messe célébrée dans la Sagrada Familia le fut par un pape qui la déclara Cathédrale Mineure, alors que la voûte du bâtiment était encore en construction.
Si vous avez la chance de pénétrer dans la Sagrada Familia, le matin, par un beau soleil, alors vous profiterez des flots de couleurs projetés par les vitraux situés du côté droit, celui de la Nativité.
Au sous sol, l’atelier des maquettes, qui fait aussi office de musée, se visite en dernier. Les connaisseurs de cet ouvrage disent tous que cette partie devrait être la première abordée par le visiteur. Pour le profane, la beauté des colonnes et des courbes, et l’organisation de l’édifice se comprennent beaucoup plus facilement.
Enfin, toujours traditionnellement, la visite se termine par l’Ecole construite par Gaudi pour les enfants des bâtisseurs et des environs du chantier. Au début, les travaux étaient uniquement entourés de champs.

Celui qui dit : « Je vais visiter Barcelone », en réalité veut visiter la Sagrada Familia.
Une fois ne suffit pas, plusieurs ne sont peut-être pas encore assez.

« Gràcies per la seva visita, i un dia de retorn a Barcelona ! » *

*  « Merci de votre visite, et revenez un jour à Barcelone ! »

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *