Samedi 19

La Pietà ….    Le Tombeau

Station 13

De la naissance à la mort, toute une vie s’est écoulée, pour Marie, auprès de son Fils. Dans l’ombre, dans l’anonymat, après l’avoir nourri de son lait, après l’avoir élevé, après l’avoir mené jusqu’à sa stature d’homme, elle est devenue une ombre, son ombre, elle l’a pratiquement toujours suivi.
Et si l’on ne parle pas beaucoup d’elle pendant la vie publique de Jésus, c’est parce que, comme toute les mères, elle sait rester dans l’ombre et le servir.
Elle réapparait durant cette terrible montée au Calvaire, certainement torturée par la peine, anéantie lorsqu’il expire sur la Croix, mais Elle est une mère et Elle va le retrouver, le reprendre dans ses bras, comme si Elle voulait encore le protéger alors qu’il était enfant.
Elle est « mère » dans toute sa grandeur et dans toute son humilité. Et si Elle pleure en le serrant dans ses bras, au pied de la Croix, c’est que pour un instant Elle n’est plus qu’une « Maman » !

« Ave …… Maria ! »

Station 14

 « Ainsi que l’annoncèrent les Prophètes … »

Quelle qu’en soit la raison le corps terrestre de Jésus ne pouvait rester sur le terrain. Joseph d’Arimathie, un membre converti du Sanhédrin, a dû s’occuper et intervenir auprès des Romains pour inhumer Jésus dans son tombeau tout neuf.

Marie et les Saintes Femmes étaient présentes. Peut-être aurait-elle préféré ramener le corps de son fils dans sa maison mais elle a dû comprendre que sa mission, au vu des Prophéties, n’était pas tout à fait terminée. Il lui restait à « Ressusciter« , point d’orgue de toute la vie terrestre du Christ, pour apparaître aux hommes choisis, dans toute sa gloire, avant son « Ascension » !

Pater - Ave

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *