Tibériade et Golan

4° STATION

Navigation sur la mer de Tibériade – Le Golan

Après la visite des lieux saints proches de Capharnaüm nous profitons, dans un La pêche miraculeusevillage de pêcheurs, d’un excellent repas à base de poissons dit de « Saint Pierre » (poisson d’eau douce à ne pas confondre avec le saint pierre poisson d’eau de mer que nous avons l’habitude de déguster dans la bouillabaisse).
Ensuite nous embarquons sur l’Hippos, bateau de pêche modifié en plaisance, pour une belle promenade sur le lac de Tibériade. Le patron du bateau nous fit le plaisir de hisser nos couleurs nationales accompagnées de la Marseillaise suivie de l’hymne Israélien.
Nous quittons le lac de Tibériade en direction des hauteurs du plateau du Golan.
Des falaises atteignant un dénivelé de 500 mètres dominent le lac. Nous profitons d’une vue magnifique sur la mer de Galilée où notre SEIGNEUR vécu et fit une grande partie des miracles.
Le Golan fut le théâtre de la guerre des six jours en 1967 et de la guerre du Kippour en 1973 opposant Israël à la Syrie. Région de cultures le Golan présente encore les stigmates de ces guerres (bunkers abandonnés, carcasses de chars, zone non déminées, etc.).  Vers les trois frontières (Israël, Syrie, Jordanie) nous avons eu la surprise de découvrir en contre bas dans une vallée une ferme aquacole où sont élevés des crocodiles.
De retour dans la plaine de Galilée nous prenons la route pour Nazareth.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *